Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Renforcer la lutte contre les dérives sectaires mieux accompagner les victimes

La loi du 10 mai 2024 entend répondre à la hausse préoccupante des dérives sectaires, en particulier des dérives thérapeutiques. En 2021, la Miviludes a reçu 4 020 saisines (+86% par rapport à 2015), dont un quart environ concernait la santé. Nouveau délit de provocation à l’abandon ou l’abstention de soins, plainte des associations de victimes facilitée… On fait le point sur les mesures de cette nouvelle loi.